Je serai présente à ce week-end hors du commum.

– Avec une table ronde d’auteurs le vendredi soir,
– et une conférance le samedi de 13h30 à 15h30 en collaboration  avec l’auteure Sandrine Biyi.

Nous partirons des matriarcats primordiaux, des Déesses mères de l’aube des temps, pour arriver aux martyres de la Renaissance, les guérisseuses massacrées sous le nom de sorcières.

Je compte sur vous,

Adélise.